LE TEMPLE D’ULUWATU

Le temple d’ Uluwatu est un temple de hindou , situé sur la plage de Pecatu , Bali. Lire la suite »

TANAH LOT

Du fameux temple de Tanah Lot, Ce temple est très célèbre parmi les destinations touristiques de Bali avec de spectaculaire vue sur le coucher du soleil. Lire la suite »

L’île de Komodo

Le parc de Komodo se trouve au l’est de province de l’Indonésie, dans les petites île de la sonde . Le parc national comprend les deux grandes île de Komodo et Rinca , ainsi que des nombreuses autres plus petites. La superficie total du parc est 1.817 km2 . Lire la suite »

LA DANCE DU KECAK

Aussi connu avec le nom de Ramayana, un chœur d’une certaine d’homme raconte l’épisode où les singes aident le price Rama à battre le démon Rahvana pour récupérer sa femme Sinta qui a kidnappée par Rahvana. Pour cela ils chantent de manière ininterrompue le distinctif « chak- a – chak – a chak » et font des mouvement synchronisés autour des différents protagonistes de l’histoire qui interviennent au centre , entourés par la chœur. Lire la suite »

Ubud Rice Terrace

Visite d’ un village typiquement balinais, du palais royal, des magnifiques rizières en terrasse, du village des arts : idéal pour connaître la vie quotidienne des Balinais. Lire la suite »

BEDUGUL

les paysages de rizières en terrasses sont magnifiques. Découverte du marché des fruits traditionnel de Bedugul et le magnifique du temple d’Ulun Danu, situé au bord du lac Bratan. Lire la suite »

Mont Bromo

Le Bromo est un volcan d’Indonésie, situé dans l’est de Java, à environ cent kilomètres au sud de Surabaya, dans le massif du Tengger. Il culmine à 2 329 mètres d’altitude et son cratère fait 800 mètres de diamètre et 200 mètres de profondeur. Lire la suite »

Yogyakarta

La ville de Yogyakarta a le statut de kota et fait partie du territoire spécial de Yogyakarta . Elle est divisée en 14 districts (kecamatan), dont plusieurs portent le nom des princes qui y avaient installé leur résidence Lire la suite »

 

LOMBOK

Lombok est une île volcanique d’Indonésie,  située entre les îles de Bali et de Sumbawa. Elle fait partie des petites îles de la Sonde. Sa superficie est de 4 739 km².
Sa ville principale est Mataram, qui est aussi la capitale de la province des petites îles de la Sonde occidentales.
L’île de Lombok fait partie de l’archipel de la Sonde en Indonésie. Une profonde faille océanique la sépare de Bali.
Dans le nord, le paysage de l’île est dominé par le volcan Rinjani avec 3 726 m, La dernière éruption du Rinjani remonte à 1994. Celui-ci abrite une caldeira, en partie occupée par le lac Segara Anak, en forme de croissant, d’où émerge le cratère récent du Baru. Le volcan et le lac font partie d’un parc national établi en 1997.
L’islam ne semble pas apparaître à Lombok avant la première moitié du  XVIe  siècle. La tradition dit qu’un certain Sunan Prapen, fils du Susuhunan Ratu de Giri, est le premier à propager la nouvelle foi. Un manuscrit sur feuille de palmier lontar, le Babad Lombok (Chronique de Lombok), raconte que Sunan Prapen est envoyé par son père pour une expédition militaire à Lombok et Sumbawa pour y convertir la population. Un autre manuscrit sur lontar, le Petung Bayan, raconte que le premier à se convertir est le roi de Bayan. On ne peut toutefois considérer ces deux manuscrits comme des sources historiques fiables. Il semble en tout cas que dès le début, la nouvelle religion acquiert un caractère syncrétique, mêlant les éléments animistes, hindou-bouddhiques et islamiques.
Les Hollandais débarquent à Lombok en 1674. Ils s’installent dans la partie orientale de l’île, les rois balinais de Karangasem revendiquant la souveraineté sur la partie occidentale.
En 1740, Lombok est fermement sous le contrôle de Karangasem. Au début du  XIXe siècle, le rapport s’est inversé et c’est le roi balinais de Lombok qui est souverain de Karangasem. Lombok soutient la campagne hollandaise contre Karangasem.

Mais les Hollandais voulaient contrôler Lombok. En 1891, le roi balinais de Lombok lève des troupes parmi ses sujets Sasak musulmans pour mener campagne à Bali. L’événement déclenche un soulèvement, dirigé par un maître religieux. Les Hollandais en font un prétexte d’intervention, et débarquent à Lombok en 1894. Une première expédition est mise en déroute par les troupes balinaises. Mais les Hollandais finissent par conquérir la capitale. La prise d’assaut du dernier bastion des Balinais poussent ceux-ci à commettre le puputan, une bataille jusqu’à la mort. La guerre de Lombok était terminée. Les Hollandais ont occupé l’île de 1894 à 1942


Previous Image
Next Image

info heading

info content